Artiste engagée

Ambi, une artiste engagée

AMBI_invitation_A
AMBI_invitation_B

Ambi, artiste engagée née à Madagascar. Absente des cimaises aixoises depuis sept ans, la plasticienne qui vit et travaille entre Aix et Marseille va montrer des œuvres inspirées par sa quête de sens avec la nature. À travers une série de photographies et de techniques mixtes, AMBI propose une ode à la nature qui lui a permis de renouer avec elle-même. C’est en voyageant vers soi que l’on se reconnecte à sa magie.

AMBI : Price Peace Please, 2014
Price Peace Please, 2015

Ambi est née en 1978 à Antananarivo, la capitale de Madagascar. De son vrai nom Ambinintsoa Andriankajarivelo, cette plasticienne est arrivée en France en 2000. Aujourd’hui, elle vit et travaille entre Marseille et Aix-en-Provence.

Après un Baccalauréat littéraire à Madagascar, elle a d’abord suivi des études d’architecture à Marseille, à Luminy, avant d’obtenir un Master 2 d’Arts plastiques à l’Université de Provence, à Aix-en-Provence. Depuis 2005, elle expose régulièrement en France et à l’étranger.

Utiliser le feu comme outil-matériau est une manière pour Ambi de participer à la sensibilisation de la lutte contre la déforestation ; une pratique hélas toujours fréquente à Madagascar. Elle souhaite ainsi montrer et prouver que ce feu n’est pas toujours destructeur, mais qu’il peut aussi être créateur.

Le questionnement sur la notion d’identité (« Qui suis-je ? D’où je viens ? ») occupe également une place majeure dans les œuvres d’Ambi. L’humain est d’ailleurs au cœur de son travail engagé de plasticienne.

Travailler avec le papier végétal « Antemoro » de Madagascar comme support permet à l’artiste de partager un savoir-faire et de garder un lien avec les artisans malgaches. Et surtout de participer à l’équilibre écologique de la forêt malgache, car ce papier est fait à partir de l’écorce d’un arbre appelé « avoha »  qui se régénère tout seul.